La Slow fashion c’est quoi ?

Vous avez entendu cette expression plusieurs fois, mais vous ne comprenez toujours pas le concept ? Pas de panique, nous allons tout vous expliquer.

slow fashion

La slow fashion ? Oui, mais c’est quoi exactement ? 

L’opposé de la fast fashion 

Aujourd’hui, de nombreuses enseignes grand public comme H&M, Zara sortent des collections tous les quinze jours. C’est la fast fashion ! Les magasins produisent vite, encore et encore et les consommateurs achètent toujours plus. De cette façon, il est difficile de distinguer la collection hiver et la collection printemps-été dans les boutiques. En effet, vous pouvez trouver des tops à n’importe quel moment de l’année. Tout est fait pour favoriser les achats compulsifs du consommateur. Les prix sont tirés vers le bas pour provoquer des achats impulsifs.
Le mode de consommation devient jetable et éphémère. Nous préférons posséder toujours plus plutôt que de rechercher des produits de qualité. Ensuite, nous nous retrouvons avec des vêtements qui décolorent ou rétrécissent au premier lavage. Pour satisfaire cette consommation, les articles sont fabriqués en grande série ce qui engendre des conditions de travail médiocres pour les travailleurs. En effet, il faut produire vite et à moindre coût pour garder des prix bas. Les salaires des travailleurs en sont impactés.

La fast fashion a aussi un impact sur l’écologie. Les magasins produisent énormément, et même surproduisent sans se préoccuper des conséquences pour la planète.

Un des derniers aspects de la fast fashion est la standardisation des styles. Dans une société qui pousse toujours plus à la consommation avec des publicités innombrables (tv, affichages, radio…), de nombreux individus consomment pour suivre la mode et être toujours à la pointe de la tendance. Au final, tout le monde se ressemble et personne n’affirme ses différences.

Vous en avez assez de cette façon de consommer où tout est éphémère et jetable ? La slow fashion s’inscrit à l’opposé de cette démarche. Il s’agit de consommer de manière responsable et durable. Vous privilégierez ainsi les créateurs et producteurs locaux. Vous achèterez des articles fabriqués en petite série.La slow fashion, c’est prendre conscience que votre mode de consommation influence la société. En effet, en consommant certaines marques, vous les soutenez et donc cautionnez leurs pratiques.

 

Quels avantages ? 

Vous en tirerez différents avantages.
Le produit sera de meilleure qualité. Certes, il sera plus cher, mais n’êtes-vous pas prêt à payer un peu plus pour avoir un produit que vous pouvez garder plusieurs années ? Vous aurez une transparence sur la traçabilité des produits en achetant chez des producteurs locaux. Vous pouvez acheter par exemple des vêtements made In France. Une autre option est de choisir des vêtements bio composés de coton organique ou de fibres de bambou. Vous trouverez des marques responsables comme Ekyog, komodo, People Tree ou Spharell.

Vous êtes sensible à l’écologie et aux conditions humaines ? Des magasins comme Altermundi commercialisent des produits issus du commerce responsable. Ces magasins prennent en compte la dimension sociale et écologique en sélectionnant des fournisseurs qui produisent en respectant l’environnement tout en garantissant des conditions de travail satisfaisantes aux salariés. Vous pouvez vous renseigner sur les valeurs de vos boutiques préférées en consultant leur site Internet. Cherchez si le site en question parle de commerce responsable ou durable.

Avec la slow fashion, vous luttez contre l’uniformisation des styles. Vous achetez un vêtement en tenant compte des principes de la slow fashion, c’est à dire vous cherchez un vêtement de qualité (éventuellement produit en petite série par un créateur) qui répond à des exigences sociales et écologiques élevées. Alors vous vous distinguerez car vous serez quasiment seul à le posséder. La slow fashion vous permet d’affirmer votre propre style. Peu importe ce que les gens portent, vous voulez être vous-même. Choisissez de vous éloigner de la consommation de masse et trouvez votre véritable identité.

La slow fashion en une phrase : certes, vous consommez moins mais vous consommez mieux !

Quelques conseils pour bien pratiquer la slow fashion 

La première étape est de réfléchir avant d’acheter. Posez-vous la question : est ce que j’ai vraiment besoin de ce produit ? Ensuite renseignez-vous sur les valeurs (respect de l’écologie, bonnes conditions de travail…) de la boutique dans laquelle vous souhaitez acheter.

Une fois que vous avez acheté votre produit, vous allez le porter plusieurs années et ensuite, il ne vous plaira plus. Ne le laissez pas dans votre placard, vous pouvez le revendre sur des applications en ligne de rachat cash comme Pretachanger. Pour en savoir plus sur cette application, n’hésitez pas à consulter notre article.

Vous préférez le contact humain ? Participez à un vide-dressing, vous pourrez y vendre vos vêtements ou les échanger avec d’autres fashionistas. C’est l’occasion de faire un max de rencontres entre passionnés de mode et de bonnes affaires. Vous y trouverez d’autres adeptes de la slow fashion. Pour plus d’informations, consultez notre article sur les vide-dressings.

En tant qu’adepte de la slow fashion, vous avez passé énormément de temps à choisir une robe de qualité pour aller à une soirée ou à un mariage. Vous ne l’avez porté que pour cette occasion. Vous pouvez désormais les proposer sur des sites de location. En louant vos vêtements, vous gagnerez de l’argent que vous pourrez utiliser pour avoir accès à d’autres pièces de luxe. Vous modifiez votre consommation, vous choisissez ainsi vos produits de manière durable. Pour en savoir plus sur la location de vêtements, cliquez ici

Enfin, vous souhaitez donner vos vêtements à une association ? C’est une excellente idée. Votre don permettra de répondre aux besoins de personnes démunies et de participer activement à la réinsertion sociale en France. Lisez dès maintenant tous nos conseils ici !